15 octobre 2021 - Une tête plus avisée

En 2021, on ne fait plus d’acquisition de talent : on le dépiste. Autrefois perçu comme un passage obligé vers une carrière en RH, être recruteur, chasseur de têtes ou dépisteur de talent est aujourd’hui un métier en soi, complexe, avec son lot de défis. Il faut savoir se démarquer pour atteindre son but : recruter la bonne tête pour le bon poste, au bon moment. Alors qu’on croule tous sous les demandes, comment être efficace dans notre recrutement ?

Une pénurie qui perdure

Au Québec seulement, au premier trimestre de 2021, on estimait à 181 000 le nombre de postes à combler pour soutenir notre croissance économique. Il s’agit d’une hausse de 33 000 postes par rapport au trimestre précédent ! Cette pénurie de main-d’œuvre frappe tous les secteurs d’activités et toutes les régions du Québec, même en recrutement.

Cette rareté met une pression énorme sur les recruteurs, qu’ils soient en entreprise ou en cabinet de recherche. Nous ne sommes pas en position de force. Il est donc d’autant plus important d’être respectueux et à l’écoute des candidats et de leurs attentes.

Une foule d’outils technologiques, mais aussi une foule de recruteurs

Les plateformes comme LinkedIn se sont diversifiées et spécialisées au cours des dernières années. On peut maintenant trouver un profil intéressant en quelques clics ! Cependant, il y a un envers à la médaille : le nombre de recruteurs a explosé, et tous utilisent les mêmes plateformes. Un candidat intéressant peut recevoir des dizaines de propositions par semaine, et ce sur LinkedIn seulement ! Comment faire pour sortir du lot avec son offre d’emploi ?

Les recruteurs doivent être proactifs et :

  • entretenir un réseau de contacts forts ;
  • se positionner en engageant la conversation sur une base régulière, sur un blogue, sur LinkedIn ou avec un balado ;
  • se garder au fait des développements technologiques, par exemple en intelligence artificielle.

Alors que vous ressentez, comme nous, la pression de l’urgence et du volume, comment y arriver sans y laisser sa peau ?

L’importance d’une marque employeur forte

Pour attirer les candidats vers votre entreprise, il faut dorénavant faire du marketing. Une marque employeur, c’est votre pitch de vente à vos candidats potentiels, votre élément différenciateur sur le marché.

Par exemple, l’importance de l’équité, de la diversité et de l’inclusion (ÉDI) dans les entreprises est sur toutes les lèvres. Les candidats issus de la diversité vont rechercher un employeur qui respecte, soutient et encourage la diversité avec des actions concrètes. Comme employeur, où vous positionnez-vous sur cette question ?

Si définir une marque employeur demande temps et investissements, ses bénéfices sur le recrutement, la mobilisation et la fidélisation des employés sont nombreux. Vous pouvez faire tourner le vent avec une marque forte : plutôt que de tenter de séduire un candidat, les candidats se battront pour travailler chez vous. Intéressant, n’est-ce pas ?

La clé du succès : un bon arrimage candidat employeur

L’objectif ultime, au-delà de recruter un candidat qualifié, est de le fidéliser dans l’entreprise.

Le secret n’est pas sorcier : dans son travail, l’employé doit sentir qu’il contribue au succès de l’entreprise et qu’il y est respecté. Ses attentes et ses valeurs doivent s’arrimer à celles de son employeur. Ce bon arrimage se travaille en amont, dans le processus de recrutement, en s’assurant que les besoins du candidat correspondent à la réalité de l’emploi. D’ailleurs, ce n’est pas pour rien qu’on parle de dépister : on doit découvrir quelque chose au terme d’une recherche, chercher ce qui n’est pas apparent. Ça signifie aller bien au-delà du CV et des compétences.

Envie d’en discuter ?

Depuis bientôt 25 ans, La tête chercheuse fait du recrutement autrement. Avec le LAB, on vous propose une conférence-formation sur le sujet, où notre formateur Éric Mallette partagera quelques-uns des secrets de notre succès. Entre recruteurs, ce sera l’occasion d’échanger sur les défis et les opportunités de notre métier et de repenser notre rôle. Inscrivez-vous sans tarder !

Dépisteurs de talents : recrutement autrement

Partagez cet article

Nos articles récents